LE VAISSEAU / Mathieu Briand
Une œuvre-environnement pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du monde. Crèche de la Friche Belle de Mai, 13003 Marseille.
LE CHEMIN DES FEES / Lucy+Jorge Orta
Un parcours de sculptures pour réenchanter l'Huveaune. Cinq sites le long de l'Huveaune - Saint-Zacharie, Auriol, Aubagne et Marseille.
HORIZONS - LES SENTIERS DE L'EAU / Tadashi Kawamata
Une œuvre sur le territoire de la Camargue pour révéler la diversité des paysages du delta du Rhône. Musée de la Camargue, Mas du Pont de Rousty, 13200 Arles.
LIMITES FLOUES / Le Cabanon Vertical
Imaginer autrement les espaces extérieurs d'un équipement urbain pour décloisonner et démultiplier les usages. Centre social des Canourgues, 13300 Salon-de-Provence.
TO MAKE A PLACE / Krijn de Koning
Création d'un lieu de vie et de partage dans un collège dépourvu de cour de récréation. Collège Notre-Dame de la Major, 13002 Marseille.
BANC DE SABLE / Olivier Bedu
Transformation d'une place en point de repère urbain, lieu de vie convivial et multiple. Place François Moisson, 13002 Marseille.

Les Nouveaux commanditaires 2013

accuei.opera

 PROJETS EN COURS

Le Vaisseau
Mathieu Briand

L'Opéra noir
Berdaguer&Péjus

L'Ecume des jours
Didier Fiuza Faustino

Les Sentiers de l'eau
Tadashi Kawamata

Limites Floues

Le Cabanon Vertical


Newsletter

Recevoir notre newsletter

Riganti Françoise

 
Artiste I Riganti Françoise


CHAQUE CHAUSSURE EST UNIQUE

Françoise Riganti s’est inspirée de l’esprit de la ville pour concevoir ce dispositif. Les bacs à poissons en plastique multicolore qu’on observe sur le Vieux-Port sont devenus des rangements pour les matériaux ; les coussins sont un patchwork de tissus bariolés que l’on trouve sur les marchés et dans les bazars du centre-ville ; les plateaux évoquent les dénivelés naturels de la ville. Au mur, sur plusieurs étagères sont rangées des boîtes à chaussures en carton fluorescent : jaunes, vertes, roses, oranges. Régulièrement, les enfants qui ont fini leur création les montrent fièrement à Françoise, pour qu’ensemble ils les assortissent à une autre ou attendent celle qui fera la paire.

Si le décor et le public varient, les chaussures témoignent – malgré les différences de matériaux, géographiques et sociales aussi – d’une incroyable communauté de gestes : ouverte ou fermée, ronde ou pointue, minimale ou très ornée, chaque chaussure est unique et pourtant toutes se ressemblent et reflètent le même plaisir de faire. Bien sûr,
ce ne sont pas des chaussures pour marcher (c’est presque toujours la première question que posent les enfants !) mais plutôt des sculptures, trop fragiles, trop belles pour être portées. Chacune est un chef-d’oeuvre d’ingéniosité et de délicatesse dans lequel s’incarnent toutes les vertus de l’enfance : l’imagination, l’inventivité, la précision, l’impatience aussi.

L’Atelier de Françoise Riganti est à la fois exposition et performance. Vide, il s’expose avec les chaussures, telle une installation silencieuse. Lorsqu’il est réactivé, il invite les enfants à la création et ceux-ci le nourrissent en retour de sculptures toujours nouvelles.

BCD, 2006


 


couv.riganti.francoise

Atelier # 6, vues de l’atelier
et de l’exposition, 2005.



download.1