LE VAISSEAU / Mathieu Briand
Une œuvre-environnement pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du monde. Crèche de la Friche Belle de Mai, 13003 Marseille.
LE CHEMIN DES FEES / Lucy+Jorge Orta
Un parcours de sculptures pour réenchanter l'Huveaune. Cinq sites le long de l'Huveaune - Saint-Zacharie, Auriol, Aubagne et Marseille.
HORIZONS - LES SENTIERS DE L'EAU / Tadashi Kawamata
Une œuvre sur le territoire de la Camargue pour révéler la diversité des paysages du delta du Rhône. Musée de la Camargue, Mas du Pont de Rousty, 13200 Arles.
LIMITES FLOUES / Le Cabanon Vertical
Imaginer autrement les espaces extérieurs d'un équipement urbain pour décloisonner et démultiplier les usages. Centre social des Canourgues, 13300 Salon-de-Provence.
TO MAKE A PLACE / Krijn de Koning
Création d'un lieu de vie et de partage dans un collège dépourvu de cour de récréation. Collège Notre-Dame de la Major, 13002 Marseille.
BANC DE SABLE / Olivier Bedu
Transformation d'une place en point de repère urbain, lieu de vie convivial et multiple. Place François Moisson, 13002 Marseille.

Les Nouveaux commanditaires 2013

accuei.opera

 PROJETS EN COURS

Le Vaisseau
Mathieu Briand

L'Opéra noir
Berdaguer&Péjus

L'Ecume des jours
Didier Fiuza Faustino

Les Sentiers de l'eau
Tadashi Kawamata

Limites Floues

Le Cabanon Vertical


Newsletter

Recevoir notre newsletter

Blum Andrea


Artiste I Andrea Blum

Leurs lieux de vie

Depuis plusieurs années, je conçois les espaces domestiques comme le prolongement de mes projets dans l’espace public. Comme dans l’ensemble de mon travail, je m’intéresse à la manière dont les nécessités pratiques d’une situation donnée se combinent avec les éléments psychologiques et sociaux d’un site et de sa fonction. Pour ce projet, la relation entre l’artiste et le public spécifique de l’Insitut régional des sourds et aveugles de Marseille (IRSAM) impliquait que je prenne en considération une forme de vie sociale autre, en dehors des contraintes d’un monde socialisé.
Le projet consistait à concevoir quatre espaces de vie pour répondre aux besoins quotidiens de jeunes adultes déficients sensoriels et mentaux placés dans des établissements d’accueil. Leurs moyens cognitifs et leurs besoins pratiques sont divers. C’est l’observation de leurs mouvements, de leurs comportements, de leurs actions qui m’a fourni des pistes pour la conception du mobilier. Pour les équipes qui encadrent ces jeunes gens dans leur vie de tous les jours, la résistance des matériaux, leur facilité d’emploi et la mobilité des structures à concevoir étaient également des nécessités à prendre en compte. Les aspects pratiques de la vie de groupe devaient donc satisfaire à la fois les résidents et le personnel. Le respect de l’intimité de chacun et la stimulation visuelle ont été les guides essentiels de mes recherches. Ma démarche a finalement consisté à orchestrer les éléments déjà présents dans les espaces pour fournir des codes visuels et tactiles permettant de simplifier leur environnement, leurs lieux de vie.

 

 
visuel.blum

 


download.1