LE VAISSEAU / Mathieu Briand
Une œuvre-environnement pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du monde. Crèche de la Friche Belle de Mai, 13003 Marseille.
LE CHEMIN DES FEES / Lucy+Jorge Orta
Un parcours de sculptures pour réenchanter l'Huveaune. Cinq sites le long de l'Huveaune - Saint-Zacharie, Auriol, Aubagne et Marseille.
HORIZONS - LES SENTIERS DE L'EAU / Tadashi Kawamata
Une œuvre sur le territoire de la Camargue pour révéler la diversité des paysages du delta du Rhône. Musée de la Camargue, Mas du Pont de Rousty, 13200 Arles.
LIMITES FLOUES / Le Cabanon Vertical
Imaginer autrement les espaces extérieurs d'un équipement urbain pour décloisonner et démultiplier les usages. Centre social des Canourgues, 13300 Salon-de-Provence.
TO MAKE A PLACE / Krijn de Koning
Création d'un lieu de vie et de partage dans un collège dépourvu de cour de récréation. Collège Notre-Dame de la Major, 13002 Marseille.
BANC DE SABLE / Olivier Bedu
Transformation d'une place en point de repère urbain, lieu de vie convivial et multiple. Place François Moisson, 13002 Marseille.

Les Nouveaux commanditaires 2013

accuei.opera

 PROJETS EN COURS

Le Vaisseau
Mathieu Briand

L'Opéra noir
Berdaguer&Péjus

L'Ecume des jours
Didier Fiuza Faustino

Les Sentiers de l'eau
Tadashi Kawamata

Limites Floues

Le Cabanon Vertical


Newsletter

Recevoir notre newsletter

Khalili Bouchra

 
Artiste I Khalili Bouchra


Bouchra Khalili est une artiste Franco-Marocaine, née à Casablanca, en 1975.
Élevée entre la France et le Maroc, elle vit et travaille à Paris.
Elle a étudié le cinéma à la Sorbonne Nouvelle, et est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy.


Le travail de Bouchra Khalili, essentiellement en vidéo (monobande et installation), explore l’espace méditerranéen envisagé comme un territoire dédié au nomadisme et à l’errance. L’artiste utilise la vidéo en raison de l’impureté du médium, qui lui permet de situer son travail aux limites du cinéma et des arts plastiques, du documentaire et de l’essai, rendant mouvantes les frontières entre ces pratiques.

Dans ses vidéos, Bouchra Khalili documente les territoires qu’elle explore, l’imaginaire de ces territoires, et plus encore l’imaginaire que ces territoires génèrent. Khalili produit ainsi des représentations de la dimension mentale de ces espaces, en les déplaçant vers une expérience perceptive singulière, qui n’a pas valeur d’exemple, mais qui témoigne pourtant de la réalité contemporaine de l’émigration et de ses récits. Ainsi dans Vue Panoramique (2005), The Round Trip (2005-2006), et Des Histoires Vraies - Straight Stories (2006), elle s’attache volontairement à brouiller les repères topographiques des espaces frontaliers traversés, pour en révéler la dimension mentale et imaginaire : un lieu labyrinthique, soumis à une déambulation circulaire et permanente. 

extrait (...)
Téléchargeable (plus bas)


b.khalili.couv.story.mapping.2


download.1


Artiste I Khalili Bouchra

STORY MAPPING I Monographie

Coédition Bureau des compétences et désirs, Les Objets en Plus, Nouvelles Donnes Productions. Textes de Philippe Azoury, Omar Berrada, Pascale Cassagnau.

 

Le propos de cet ouvrage monographique est de poser un regard à la fois ? rétrospectif, actuel et prospectif sur le travail de la jeune artiste Bouchra Khalili afin de révéler sa position originale et son plein engagement dans une pratique impure de la vidéo. Aux limites du cinéma et des arts plastiques, du documentaire et de la fiction, de l’expérimentation et de l’essai, son travail interroge les frontières entre ces genres pour les repousser et mieux les dissoudre.

 

Story Mapping, titre choisi par Bouchra Khalili, désigne une méthode anglo-saxonne d’analyse textuelle qui consiste littéralement à "cartographier" des textes pour en révéler la structure souterraine et les articulations les plus fines. Dans ses vidéos, Bouchra Khalili se livre à une cartographie affective des routes migratoires contemporaines où l'articulation de l'image et du son, des récits singuliers et de l'actualité, dresse une topographie imaginaire et documentée des espaces frontaliers et urbains. Ce catalogue, monté selon une logique filmique, permettra de mettre les œuvres en perspective sur le mode de la connexion visuelle, plastique, narrative et conceptuelle.

 

b.khalili.couv.story.map
Story Mapping
, parution 2010
édition bilingue français / anglais
17 x 24 cm
96 pages, 14 €
illustrations couleur

 

 

 

Les auteurs :
Critique de cinéma au journal Libération, Philippe Azoury collabore également avec Les Inrockuptibles et plusieurs revues de cinéma (Les Cahiers du Cinéma, Trafic). Il est l’auteur de deux ouvrages sur Jean Cocteau et prépare un livre sur Philippe Garrel.

 

Pascale Cassagnau est docteur en histoire de l’art et critique d’art, responsable des fonds audiovisuels et nouveaux médias au Centre national des arts plastiques. Ses recherches portent sur les nouvelles pratiques cinématographiques, dans leur dialogue croisé avec la création contemporaine, entre fiction et documentaire (Future Amnesia - Enquêtes sur un troisième cinéma, Isthme Eds, 2006). Un pays supplémentaire/ La création contemporaine dans l’architecture des médias (Ensba, 2010) porte sur la place de la création contemporaine dans la sphère des médias.

 

Omar Berrada est écrivain, critique et traducteur. Il a été producteur à France culture (2004-2007 : "La nuit la poésie" et "Lumières d’août"), programmateur aux Revues Parlées au Centre Pompidou (2006-2009) et commissaire du Salon international du livre de Tanger (2008). Il a co-traduit Sens de Walden, de Stanley Cavell (avec Bernard Rival, Théâtre Typographique, 2008), préfacé Ode pour hâter la venue du printemps, de Jean Ristat (Gallimard, 2008) et contribué à l’ouvrage collectif Lettres à un jeune marocain (dir. Abdellah Taïa, Seuil, 2009).

 

 

 


extrait livre, Story Mapping,

 


download.1