LE VAISSEAU / Mathieu Briand
Une œuvre-environnement pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du monde. Crèche de la Friche Belle de Mai, 13003 Marseille.
LE CHEMIN DES FEES / Lucy+Jorge Orta
Un parcours de sculptures pour réenchanter l'Huveaune. Cinq sites le long de l'Huveaune - Saint-Zacharie, Auriol, Aubagne et Marseille.
HORIZONS - LES SENTIERS DE L'EAU / Tadashi Kawamata
Une œuvre sur le territoire de la Camargue pour révéler la diversité des paysages du delta du Rhône. Musée de la Camargue, Mas du Pont de Rousty, 13200 Arles.
LIMITES FLOUES / Le Cabanon Vertical
Imaginer autrement les espaces extérieurs d'un équipement urbain pour décloisonner et démultiplier les usages. Centre social des Canourgues, 13300 Salon-de-Provence.
TO MAKE A PLACE / Krijn de Koning
Création d'un lieu de vie et de partage dans un collège dépourvu de cour de récréation. Collège Notre-Dame de la Major, 13002 Marseille.
BANC DE SABLE / Olivier Bedu
Transformation d'une place en point de repère urbain, lieu de vie convivial et multiple. Place François Moisson, 13002 Marseille.

Les Nouveaux commanditaires 2013

accuei.opera

 PROJETS EN COURS

Le Vaisseau
Mathieu Briand

L'Opéra noir
Berdaguer&Péjus

L'Ecume des jours
Didier Fiuza Faustino

Les Sentiers de l'eau
Tadashi Kawamata

Limites Floues

Le Cabanon Vertical


Newsletter

Recevoir notre newsletter

DVD

DVD I LES MUSICOLLAGES  I Edition I Jacques Siron


Un Film de Gilles Coudert
Textes de Sylvie Amar, Jacques Siron et de professeurs de la Cité de la Musique de Marseille.

Un long métrage de documentant une série de performances musicales insolites dans les rues de Marseille (une « pianoconférence », une « boîte à laver en fanfare », un « marathon du riff », un « multiorchestre », des « musicadeaux », etc.).

musicollage.couv.1


Et si la ville se remplissait de musiciens... Voilà une douce utopie proposée par Jacques Siron, musicien multimédia, pour répondre au désir de ses commanditaires. Des artistes, des enseignants et des élèves de la Cité de la Musique : ils se déplacent, interrogent, tentent de réduire la distance entre art et vie, entre musique et espace social, entre les oeuvres et leur environnement. Leur aventure est ouverte, polyphonique, multimédia, collaborative. Partant des différentes musiques pratiquées à la Cité de la Musique de Marseille, ils empruntent des chemins de traverse, intégrant parfois des éléments de théâtralité, de scénographie, d'images ainsi que des mots et des textes.

De la Multisérénade, multitude de petits concerts privés, aux Performances musicales jouées pendant une semaine dans divers lieux de la ville, le réalisateur Gilles Coudert a suivi toutes ces multiples étapes, répétions et performances qui ont donné vie aux Musicollages.

Ce long métrage, réalisé en connivence avec Jacques Siron, apporte un regard singulier, entre scène et coulisse, sur la diversité de cet événement partagé et ouvre des perspectives qui prolongent déjà la dynamique de ce projet dans le temps...

musicollage.couv.2

DVD -
Carnet 40 pages, DVD 80'

Publié avec le Bureau des compétences et désirs.


2011
édition française
14 x 19 cm (carnet broché)
DVD Digipack (DVD5 - PAL - Multizone - AC3 Stéréo - 16/9)
15.00 €



DVD I VALVERT  I Edition I Valérie Mréjen


NOTE D'INTENTIONS POUR LE FILM

Au cours de mes premières visites à l’hôpital Valvert et dès les premières rencontres avec les soignants, l’idée m’est apparue d’emblée d’aborder le sujet par le biais du langage ; d’entrer dans ce monde finalement peu représenté (du moins côté soignants) en partant de notions, d’abréviations, de mots régulièrement utilisés pour essayer de rendre intelligible le travail au quotidien, le fonctionnement et l’univers du centre hospitalier.

Il ne s’agira pas d’expliquer tel ou tel vocable en étant didactique, mais de proposer différents points de vue reliés à des expériences singulières, de faire parler les gens sur des thèmes récurrents du champ de la psychiatrie, sans craindre de pointer les plus utilisés ou les plus évidents (ex : le soin. Une notion très basique et indispensable. Qu’est-ce que le soin et sous quelles formes peut-il se prodiguer ?). Le discours des soignants sera ancré dans la réalité de leur travail au quotidien, de leur expérience personnelle, d’exemples et de descriptions relatant leurs rapports avec les patients.


On tentera de dépasser l’ensemble des formules qui reviennent au premier abord (ce n’est plus comme avant, tout est plus compliqué, nous avons moins de liberté…) pour essayer de décrire de façon très concrète ce qui est en train de changer. Plutôt que de servir un exposé déjà pensé sur l’état général des choses, on proposera une juxtaposition de souvenirs plus ou moins récents, des observations, des constats, autant de témoignages qui permettront de pénétrer dans le quotidien de l’hôpital et d’en saisir le fonctionnement.


valvert.1
DVD 35 mm couleur

Image : Alexis Kavyrchine. Son : Muriel Laborde, Yolande Decarsin.

Montage : Pauline Gaillard. Montage son et mixage : Mikaël Barre.


Production : Aurora films / le Bureau des compétences et désirs.


Parution : Mars 2010

valvert.2


Valvert est un hôpital psychiatrique de Marseille créé au milieu des années 70, dans un esprit d’ouverture et de libre circulation. Le film, à travers une observation du quotidien, dresse un portrait de l’endroit en mêlant entretiens avec des soignants et scènes de la vie les patients. Dans une ambiance résolument éloignée du modèle asilaire, cette circulation met en valeur différents comportements de la folie ordinaire.

 

Valvert is a psychiatric hospital in Marseille, founded in the mid-seventies in a spirit of freedom and openness. The film observes daily life there, painting a portrait of the place through interviews with employees and scenes from the patient’s lives. In an atmosphere resolutely opposed to the standard institutional system, the liberty at Valvert reveals various facets of ordinary madness.

download.1

 

DVD I QU'ALLONS NOUS DEVENIR  I Edition


SYNOPSIS

C’est l’histoire d’une créature qui se prend pour une école. Ainsi “Vieille École” se souvient de son passé, bien avant que l’on envisage la création de “Collège Neuf”. À travers ses souvenirs, la Créature s’attache autant à sa propre transformation qu’à celle des adolescents. Dans la fiction Qu’allons-nous devenir ?, par la voix d’une créature fantastique (Vieille École), Suzanne Hetzel et Jean-Pierre Ostende abordent le thème des changements, des transitions, des transformations : le passage d’un bâtiment ancien à un neuf qui accompagne le passage de l’enfance à l’adolescence et de l’adolescence au monde adulte. Dans le corps et dans l’esprit, il va falloir s’orienter…

Ce film est le résultat d’une commande artistique passée par des professeurs du collège Jean Jaurès de La Ciotat à Suzanne Hetzel, photographe, et Jean-Pierre Ostende, écrivain. Les professeurs souhaitaient que les artistes portent leur regard sur la transition entre le collège du centre ville devenu vétuste et le nouveau bâtiment construit sur le site des chantiers navals. L’idée de l’oeuvre est née conjointement aux recherches menées par les élèves de 4e sur l’histoire du site et sur l’émergence du futur collège. Elle témoigne de la richesse d’un héritage local et de l’importance de se projeter dans l’avenir.

Les artistes :

Suzanne Hetzel
Née en 1961 à Siegen Allemagne, Suzanne Hetzel est essentiellement photographe, mais elle pratique aussi la vidéo et la performance. Son œuvre s’attache à l’intime tout en brassant des sujets contemporains universels : la relation de l’homme à l’objet, la place du corps humain dans l’espace, la construction de l’identité… Souvent, elle pratique le recto verso, une sorte de dedans dehors surprenant qui confronte l’extérieur anonyme et l’intérieur familier, les objets personnels et les paysages communs.

Jean-Pierre Ostende
Né en 1954 à Marseille, Jean-Pierre Ostende est poète et romancier, auteur d'une vingtaine d'ouvrages (recueils de poèmes, romans, textes de mémoire collective, pièces radiophoniques). Sa méthode de travail est basée sur l’utilisation de carnets de notes et sur le collage d’éléments variés, et l’on retrouve dans ses textes des références hétéroclites (cinématographiques, musicales, artistiques…). Son écriture mêle l’absurde, la fantaisie, le burlesque, suscitant aussi bien le rire que l’effroi.

couv.hetzel

DVD, durée : 22 minutes. Format : vidéo. Son : mono. Langue : français.